Imprimer

Déclaration de PARCEM par rapport à la situation actuelle du pays

le .

Au cours d'un point de presse organisé ce mardi le 8/9/2015 sur la situation actuelle du pays , PARCEM interpelle la conscience des burundais que la crise actuelle constitue une honte pour le pays et rappelle que le peuple burundais ne veut plus la guerre plutôt veut un dialogue  franc, inclusif et sincère pour trouver des solutions aux défis du moment.

Cliquer ici pour lire en intégralité la déclaration.