Imprimer

Cinq ans après la tenue des Etats généraux de la justice,quel bilan?

le .

5 ans après la tenue des états généraux de la justice à Gitega, PARCEM constate que  les résultats restent mitiges car plusieurs de ces recommandations sont restées lettre morte.

cliquer ici pour lire en intégralité le point de presse